Luc 9

1 Ayant convoqué les Douze, il leur donna puissance et autorité sur tous les démons et pouvoir de guérir les malades.

2 Puis, il les envoya prêcher le règne de Dieu et guérir.

3 Il leur dit : “N’emportez rien pour la route, ni bâton, ni besace, ni pain, ni argent, n'ayez pas non plus deux tuniques.

4 Dans quelque maison que vous soyez entrés, demeurez-y jusqu'à votre départ.

5 Quant à ceux qui ne vous recevraient pas, sortez de cette ville, secouez la poussière de vos pieds, en témoignage contre eux.”

6 Ils partirent donc et parcoururent les bourgades, prêchant la bonne nouvelle et guérissant partout.

7 Or Hérode, le tétrarque, apprit tout ce qui se passait, et il ne savait que penser, car les uns disaient que Jean était ressuscité des morts,

8 d'autres qu'Elie était apparu, d'autres qu'un des anciens prophètes était ressuscité.

9 Mais Hérode dit : “Jean ? Je l'ai fait décapiter. Mais qui est donc celui-ci, sur lequel j'entends dire de telles choses ?” Et il cherchait à le voir.

10 Les apôtres, à leur retour, lui racontèrent tout ce qu'ils avaient fait. Il les prit alors avec lui et se retira à l'écart, dans la direction d'une ville appelée Bethsaïde - .

11 Mais les foules, en ayant eu connaissance, le suivirent. Les ayant accueillies, il leur parlait du règne de Dieu, et guérissait ceux qui avaient besoin d'être rendus à la santé.

12 Or le jour commençait à décliner ; alors les Douze, s'approchant, lui dirent : “Renvoie la foule, afin qu'ils aillent dans les villages et les hameaux des environs chercher un gîte et de la nourriture, car nous sommes ici dans un lieu désert.”

13 Il leur dit : “Donnez-leur vous-mêmes à manger.” Ils dirent : “Nous n'avons pas plus de cinq pains et deux poissons ; à moins peut-être d'aller nous-mêmes acheter des vivres pour tout ce peuple !”

14 Car ils étaient environ cinq mille hommes. Il dit à ses disciples : “Faites-les se placer par groupes d'environ cinquante.”

15 Ils agirent ainsi et les firent tous se placer.

16 Ayant pris les cinq pains et les deux poissons et élevé ses regards vers le ciel, Jésus les bénit, les rompit, et les donna aux disciples pour les servir à la foule.

17 Tous mangèrent et furent rassasiés ; et l'on emporta ce qu'ils avaient eu de trop, douze corbeilles de morceaux.

18 Un jour qu'il priait dans la solitude et que ses disciples étaient auprès de lui, il leur demanda : “Qui donc les foules disent-elles que je suis ?”

19 Ils répondirent : “Jean le Baptiste ; d'après d'autres, Elie ; d'après d'autres, qu'un des anciens prophètes est ressuscite.”

20 Il leur dit : “Mais vous, qui dites-vous que je suis ?” Pierre répondit : “Le Christ de Dieu.”

21 Mais il leur prescrivit avec instance de n'en parler à personne,

22 disant : “Il faut que le Fils de l'homme souffre beaucoup et qu'il soit répudié par les anciens, les grands prêtres et les scribes, qu'il soit mis à mort et qu'il ressuscite le troisième jour.”

23 Puis il disait à tous : “Si quelqu'un veut venir à ma suite, qu'il se renonce, qu'il porte sa croix chaque jour et me suive.

24 Car quiconque voudra sauver son âme, la perdra, et quiconque perdra son âme à cause de moi, la sauvera.

25 Quel profit, en effet, revient à l'homme qui a gagné le monde entier, s'il s'est perdu lui-même ou s'il a été condamné ?

26 Car quiconque aura rougi de moi et de mes enseignements, le Fils de l'homme rougira de lui, quand il viendra dans sa gloire, dans celle de son Père et des saints anges.

27 Je vous le dis en vérité, de ceux qui sont ici il en est qui ne goûteront pas la mort, qu'ils n'aient vu le règne de Dieu.”

28 Huit jours environ après ces discours, prenant avec lui Pierre, Jacques et Jean, Jésus gravit la montagne pour prier.

29 Pendant qu'il priait, l'aspect de son visage se transforma, et son vêtement devint d'une blancheur éblouissante.

30 Et voici que deux hommes s'entretenaient avec lui. C'étaient Moïse et Elie,

31 qui, apparus dans la gloire, parlaient de la mort qu'il devait subir à Jérusalem.

32 Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil ; mais, s'étant réveillés, ils virent sa gloire et les deux hommes qui se tenaient avec lui.

33 Comme ceux-ci le quittaient, Pierre dit à Jésus : “Maître, il est bon que nous restions ici ; nous allons faire trois tentes, une pour toi, une pour Moïse et une pour Elie” ; il ne savait pas ce qu'il disait.

34 Alors qu'il disait cela, une nuée survint qui les couvrit, et ils furent effrayés, quand ils entrèrent dans la nuée.

35 De la nuée une voix se fit entendre, disant : “Celui-ci est mon Fils élu, écoutez-le.”

36 Et, pendant que la voix se faisait entendre, Jésus se trouva seul. Ils gardèrent le silence et ne racontèrent à personne, en ce temps-là, rien de ce qu'ils avaient vu.

37 Le lendemain, lorsqu'ils descendirent de la montagne, une foule nombreuse se porta au-devant de lui.

38 Et voici que de la foule un homme s'écria : “Maître, je le prie de jeter un regard sur mon fils, car c'est mon unique enfant.

39 Un esprit s'empare de lui et aussitôt il pousse des cris, il le fait se tordre en écumant, et c'est comme à regret qu'il le quitte après l'avoir brisé.

40 J'ai prié tes disciples de l'expulser, et ils ne l'ont pas pu.”

41 Jésus répondit : “O génération incrédule et perverse, jusques à quand serai-je près de vous et vous supporterai-je ? Amène ici ton fils.”

42 Comme l'enfant s'approchait, le démon le jeta à terre et le fit se contracter convulsivement. Mais Jésus commanda à l'esprit impur, guérit l'enfant et le rendit à son père.

43 Et tous étaient frappés de stupeur devant la grandeur de Dieu. Comme tous étaient dans l'admiration de ce qu'il faisait, il dit à ses disciples :

44 “Mettez-vous bien dans les oreilles ce discours, car le Fils de l'homme doit être livré aux mains des hommes.”

45 Mais ils ne comprenaient pas cette parole, car elle était voilée pour eux, afin qu'ils ne la comprissent pas, et ils craignaient de l'interroger à ce sujet.

46 Une question se posa dans leur esprit : lequel d'entre eux était le plus grand.

47 Jésus, connaissant la préoccupation de leur cœur, prit un enfant, le plaça près de lui,

48 et leur dit : “Quiconque reçoit cet enfant en mon nom, me reçoit, et quiconque me reçoit, reçoit celui qui m’a envoyé ; car qui est le plus petit parmi Vous tous, est grand.”

49 Prenant la parole, Jean dit : “Maître, nous avons vu quelqu'un qui chassait les démons en ton nom, et nous l'en avons empêché, car il ne te suit pas avec nous.”

50 Mais Jésus lui dit : “Ne l'empêchez pas, car celui qui n'est pas contre vous est pour vous.”

51 Quand vint le temps, où les jours de son enlèvement allaient être accomplis, Jésus se détermina à faire route vers Jérusalem.

52 Il envoya des messagers devant lui. S'étant mis en route, ceux-ci entrèrent dans une bourgade de Samaritains, pour lui préparer un gîte.

53 Mais on ne voulut pas le recevoir, parce qu'il faisait route vers Jérusalem.

54 Voyant cela, les disciples Jacques et Jean dirent : “Seigneur, veux-tu que nous commandions que le feu du ciel tombe et les consume ?”

55 Mais s'étant retourné, il les réprimanda.

56 Et ils s'en allèrent vers une autre bourgade.

57 Comme ils cheminaient, quelqu'un lui dit pendant la route : “Je te suivrai partout où tu iras.”

58 Jésus lui répondit : “Les renards ont des tanières et les oiseaux du ciel des abris, mais le Fils de l'homme n'a pas où reposer sa tête.”

59 Il dit à un autre : “Suis-moi.” Mais il dit : “Seigneur, permets-moi d'aller d'abord ensevelir mon père.”

60 Il lui répliqua : “Laisse les morts ensevelir leurs morts. Quant à toi, va annoncer le règne de Dieu.”

61 Un autre lui dit : “Je te suivrai, Seigneur ; mais d'abord permets-moi de dire adieu à ceux qui sont chez moi.”

62 Jésus lui dit : “Quiconque, après avoir mis la main à la charrue, regarde en arrière, n'est pas fait pour le royaume de Dieu.”


Luc 9 - Pierre Robert - PR

Chapitre
Publicité

Copyright © Bible en ligne 2011 - 2017